Comprendre les attitudes du chat

Comprendre les attitudes du chat

Comprendre les attitudes du chat

La communication non verbale du chat

Comprendre les attitudes du chatLa plus grande partie de la communication du chat est non verbale. Il s’agit de postures ou d’attitudes, que celles-ci concernent l’ensemble du corps, comme lorsque le chat se met sur le dos, ou qu’elles impliquent un organe particulier, comme la queue. Le répertoire de communication du chat utilise aussi une combinaison de signifiants, par exemple des crachements, des sifflements ou des grognements combinés à une posture de menace, de défense ou d’attaque, avec poil hérissé. Tout naturellement, le chat considère que le maître pratique comme lui la communication par postures et par gestes. Il est donc très sensible aux attitudes de l’être humain. Il faut donc se surveiller en sa présence pour ne pas l’inquiéter.

 

Les yeux, la queue et les oreilles : tout un langage

Le chat se sert des positions de la queue et des oreilles pour communiquer. Une queue levée en point d’interrogation est une marque d’accueil et de joie. A l’inverse, si la queue est basse, le chat a peur. L’organe est hérissé si l’animal est en colère ou en cas d’agression. Un chat qui bat de la queue manifeste l’excitation. Le langage de la queue peut être combiné aux postures des oreilles : couchées en arrière en cas de peur ou d’agression, droites ou légèrement en avant pour signifier l’intérêt. Les yeux dilatés sont un signe d’excitation. Un chat qui apprécie son maître et se sent à l’aise cligne plusieurs fois des yeux.

Le langage des câlins : pour dire « Je t’aime »

Les câlins que le chat prodigue à l’être humain sont porteurs de signification. Il frotte son corps aux jambes pour y déposer ses phéromones et indiquer que la personne lui appartient. S’il frotte sa queue et sa tête, c’est en guise d’accueil chaleureux. Certains chats se servent de ces deux rituels pour réclamer leur nourriture ou de l’attention. En frottant sa tête contre celle du maître, le chat lui dit : « Je t’aime« . De même, tous les gestes de toilettage sont des signes d’affection. Le chat peut vouloir toiletter son maître en lui léchant les doigts ou le visage, il peut encore esquisser un bisou ou mordiller les cheveux.

Chat couché sur le dos : attention aux erreurs d’interprétation !

Comprendre les attitudes du chatOn pense souvent qu’un chat couché sur le dos veut jouer ou qu’il s’agit d’une invitation à lui caresser sur le ventre. La majorité des chats déteste qu’on leur touche le ventre et le maître risque tout simplement de se faire mordre ou griffer. Ceux qui sont particulièrement en confiance toléreront ce contact pendant quelques instants. La posture couchée sur le dos peut avoir plusieurs significations : la plus courante est que le chat se sent bien et relaxé, ce qui n’est pas une invitation à le déranger. A la saison des amours, mâles et femelles manifestent leur excitation en se roulant sur le dos, parfois en rond. Ils laissent ainsi de précieuses marques olfactives sur le sol, facilitant la rencontre.

Comment votre chat vous communique-t-il son mal-être ?
Les chats sont extrêmement résistants à la douleur et la manifestent généralement peu. Il est donc parfois difficile de savoir s’ils souffrent et s’il faut consulter en urgence. Un chat qui feule, grogne de manière modulée et essaie de mordre quand vous le touchez peut être sérieusement blessé (à la patte ou par un abcès, par exemple) ; un chat qui se recroqueville pour ne plus bouger ou qui marche comme sur des œufs devra être conduit chez un praticien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *