PRENDRE SOIN DE VOTRE CHAT

PRENDRE SOIN DE VOTRE CHAT

PRENDRE SOIN DE VOTRE CHAT

Posséder un chat peut vous apporter beaucoup de joie, mais avoir un chat chez soi peut être un défi. Vivre en harmonie peut être difficile lorsqu’on est confronté à certains des problèmes les plus courants qu’un chat peut apporter avec lui. Votre chat peut provoquer des frustrations en faisant ses besoins partout dans la maison, en refusant d’utiliser une litière. Votre compagnon à fourrure peut décider que vos précieux meubles sont l’endroit idéal pour aiguiser ses griffes. Pire encore, votre animal peut amener ses propres « invités » et infester votre maison de puces. S’occuper de ces parasites peut être une corvée. Vous devrez peut-être faire face à plusieurs générations de ces insectes, car leurs œufs contaminent votre maison.

Ce livre vous aidera à résoudre certains des problèmes les plus courants liés à la vie avec des chats. Vous découvrirez comment corriger efficacement leur comportement. Vous trouverez des astuces simples pour vous apprendre à empêcher votre chat de griffer vos meubles. Vous apprendrez également à dresser votre chat pour qu’il utilise sa litière, ou à vous aider à faire face à une infestation de puces. Ces techniques feront de la présence d’un félin dans la maison une expérience positive.

L’éducation et le dressage de votre chat

Les chats ont la réputation d’être têtus et difficiles à dresser. Bien que cela ne soit pas impossible, dresser un chat comme vous voulez qu’il se comporte dans votre maison peut être un défi. De nombreuses personnes essaient de dresser un chat en le punissant, mais cela fonctionne rarement. Cela peut même traumatiser le chat, le rendre anxieux et stressé. Cela peut entraîner un comportement encore pire. Pour amener un chat à se comporter comme vous le souhaitez, vous devez comprendre comment il pense.

Le « mauvais comportement » des chats est un comportement naturel

Dans la nature, les chats sont des chasseurs. Tous les chats aiment grimper et courir après les objets. Si votre chat renverse un vase coûteux en faisant cela, ce n’est pas parce qu’il est « méchant », mais parce qu’il s’amuse ! Les chats adorent jouer, et vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’ils s’arrêtent. Cela fait partie de ce qui fait d’eux ce qu’ils sont, et de la raison pour laquelle nous, les humains, les aimons. La clé n’est pas d’arrêter de s’amuser, mais de leur montrer comment s’amuser sans faire de dégâts. Un chat qui ne joue pas peut avoir un excès d’énergie. Cette énergie peut trouver un exutoire aux dépens de vos meubles ou de votre vaisselle.

PRENDRE SOIN DE VOTRE CHATLe même principe s’applique à un chat qui aiguise ses griffes.

Un chat doit continuellement aiguiser ses griffes. Dans la nature, ces griffes lui permettent de chasser et de manger. Elles permettent au chat de grimper, à la fois pour trouver ses proies et pour échapper au danger. Ces griffes lui permettent de se défendre. Elles l’empêchent également de perdre pied lorsqu’il marche sur un haut perchoir. Dans la nature, garder ses griffes aiguisées est une question de vie ou de mort pour un chat. Vous aurez du mal à convaincre votre chat que l’aiguisage de ses griffes est « sans importance ». Vous devez lui proposer des alternatives acceptables à ce comportement. Nous y reviendrons plus en détail un peu plus loin.

Garder votre chat occupé

Vous devez toujours vous rappeler que votre chat est une créature vivante qui a des besoins et des sentiments. S’il n’a rien d’autre à faire que de se prélasser dans la maison toute la journée, il va s’ennuyer. Un chat qui s’ennuie peut être une source de problèmes majeurs dans la maison. Il y a des choses simples et peu coûteuses que vous pouvez faire pour occuper votre chat. Une excellente distraction consiste à lui fournir une tour d’escalade. Il peut s’agir d’une poutre verticale autour de laquelle est enroulée une corde rugueuse menant à un perchoir au sommet. Cela permettra non seulement d’occuper votre chat, mais aussi de lui faire faire suffisamment d’exercice. Disperser quelques griffoirs dans la maison ou un arbre à chat peut également constituer une distraction agréable pour votre animal. Quelque chose d’aussi simple qu’un paquet de papier découpé accroché à une ficelle, que l’on fait tourner à la main, peut se révéler très intéressant pour votre chat. Passer un peu de temps chaque jour à jouer avec votre chat est également très bénéfique pour l’animal.

Comprendre l’esprit félin

En tant qu’êtres humains, nous n’aimons pas qu’on nous crie dessus, qu’on nous frappe ou qu’on nous enferme dans une pièce. Nous détestons qu’on nous enlève quelque chose que nous aimons. Les chats partagent tous ces traits avec nous, mais sans la capacité de raisonner. Lorsque vous criez sur un chat, il peut penser qu’il a attiré votre attention. Les cris peuvent faire partie d’un jeu ! Cela pourrait renforcer le comportement même que vous essayez de décourager. Si vous devenez suffisamment agressif, votre animal peut avoir peur de vous et peut tout simplement partir. Ce n’est pas du tout l’objectif que vous poursuivez.

La façon d’amener un chat à se comporter comme vous le souhaitez est de récompenser son bon comportement par des expériences positives.  Les félicitations, les caresses, les jeux et le temps passé avec l’animal sont autant de renforcements positifs. Lorsqu’un chat fait quelque chose de mal, vous pouvez le priver de ces activités pendant une courte période. Cela fonctionne beaucoup mieux que l’agressivité et la négativité.

La formation exige de la constance

Les méthodes de dressage que vous utilisez avec votre chat doivent être cohérentes. Il est inutile de réagir de la même manière lors d’une occurrence du comportement et différemment la fois suivante. Cela peut être extrêmement déroutant pour votre chat. Il ne sera pas en mesure de comprendre si vous voulez qu’il se comporte d’une manière ou d’une autre.

Les meilleures réponses positives sont les caresses, la conversation avec votre chat et les jeux avec lui. Ce sont des moyens parfaits pour renforcer un bon comportement. Votre chat sera aussi un animal beaucoup plus heureux. Lorsque votre chat fait quelque chose de mal, vous pouvez l’ignorer complètement. Refusez de réagir, de lui parler ou de jouer avec lui pendant un petit moment. L’animal saura ainsi qu’il a fait quelque chose de mal et il évitera ce comportement à l’avenir.

En utilisant une combinaison de réponses positives et négatives, vous renforcerez le bon comportement. Vous ferez également comprendre que les mauvais comportements ne seront pas récompensés. N’oubliez pas que pour que ce type de programme de formation réussisse, vous devez rester cohérent à tout moment.

Faire face aux morsures

Un chat a de puissants instincts de prédateur. Ils attaqueront tout ce qui bouge comme leurs proies habituelles. Vous devez éviter de déplacer rapidement vos mains devant son visage. N’encouragez jamais un chat à attaquer vos mains, surtout s’il est jeune. Cela reviendrait à dresser votre chat à l’agressivité, en considérant les morsures et les griffes comme un « jeu ».

Si votre chat a pris l’habitude de vous mordre, vous devrez lui faire perdre cette habitude. La première chose à faire est d’arrêter de mettre vos mains à portée de l’animal. Vous devez d’abord perdre votre propre habitude ! Lorsque vous jouez avec votre chat, utilisez un jouet, un bâton ou un morceau de ficelle au lieu de vos mains. Si votre chat vous mord, dites « OUCH » à voix haute, éloignez-vous et ignorez-le pendant les quinze prochaines minutes environ.

Faites-le à chaque fois qu’il vous mord, et il comprendra qu’il n’est pas censé faire cela. Renforcez cela par un bon traitement à d’autres moments. Si vous passez à travers une session de jeu sans mordre, récompensez votre chat avec des mots gentils et de l’attention.

Comment gérer les « dons » d’animaux morts

PRENDRE SOIN DE VOTRE CHAT
chat tenant un oiseau (proie) dans sans gueule

Il peut être désagréable de trouver un animal mort au milieu d’une pièce, mais ce comportement témoigne de l’affection de votre chat pour vous. Il veut peut-être partager son « succès » avec vous. Il essaie de contribuer aux ressources alimentaires de la famille. Votre chat ne se rend pas compte que la famille ne considérera pas les animaux morts qu’il ramène à la maison comme des « cadeaux ».

Gardez cela à l’esprit lorsque vous déterminerez comment corriger ce comportement. Il s’agit d’un comportement désintéressé et positif pour votre chat. Vous devez veiller à éviter tout retour négatif ou toute punition qui pourrait stresser votre animal.

Que faire pour décourager la prévenance de votre chat ? Il y a quelques bonnes options. L’une des meilleures façons de décourager les cadeaux est de limiter les déplacements de votre chat. Gardez-le à l’intérieur, donnez-lui des puzzles pour qu’il s’amuse tout seul ou achetez des jouets que vous pouvez suspendre et traîner pour son plaisir. Si votre chat doit rester « errant » à l’extérieur, mettez une cloche forte sur son collier pour donner une chance à ses victimes. Cela ne fonctionne pas systématiquement, mais cela peut réduire le taux de mortalité de votre chat. Si votre chat porte un collier, assurez-vous qu’il s’agit d’un collier à rupture ; il doit comporter un fermoir qui se libère si le collier s’accroche à un objet.

Si votre compagnon vous apporte encore des proies, ignorez-les du mieux que vous pouvez, ne les félicitez pas. Offrez-lui un jouet fourré d’herbe à chat en échange et jetez le « cadeau » pendant qu’il ne fait pas attention. Avec de la chance et de la persévérance, il commencera peut-être à vous apporter les jouets à l’herbe à chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *