Le chat siamois

Le chat siamois

Le chat siamois

De nombreuses recherches ont été faites pour déterminer l’origine du chat siamois ; plusieurs versions ont été proposées sans que l’on puisse pour autant parvenir à conclure de façon définitive. Cependant, nous savons avec certitude qu’il fut importé du Siam où , depuis des générations ,le siamois était un chat royal , c’est-à-dire qu’il vivait au palais royal de Bangkok et que l’on veillait jalousement à ce qu’il n’en sortît pas.

Cette mesure rigoureuse fît pourtant l’objet d’une première exception quand, en 1884, le consul d’Angleterre à Bangkok reçut l’autorisation de ramener un couple de siamois ; ce fut sa première apparition en Europe et sa beauté suscita une grande admiration. L’année suivante, un autre couple fut offert au Jardin des Plantes de Paris par un président de France au Siam, M.Pavie. Par la suite, et pendant de longues années, posséder un siamois fut le privilège de quelques rares Européens ; ils furent toutefois suffisamment nombreux et fiers de posséder cet animal pour rendre possible, en 1901 la fondation British Siamese Cat Club.

Bien que très répandu aujourd’hui, le chat siamois sort néanmoins du commun et il est partout l’objet de beaucoup de considération.

L’admiration que la plupart des gens ont pour lui tient à plusieurs raisons :

il est élégant et bien proportionné ; on ne demeure jamais insensible à la forme et à la couleur de ses yeux, et pas davantage à la délicatesse de sa robe. Ce qui frappe le plus, cependant, est la loyauté et l’attachement qu’il témoigne à l’endroit de son maître. Tout en demeurant indépendant et orgueilleux, il lui voue une amitié comparable à celle d’un chien, amitié qui peut même, en certains cas, se manifester de façon plus vive encore.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.