Le Burmese, un matou très sociable

Le Burmese, un matou très sociable

Le Burmese, un matou très sociable

Le chat Burmese, qui ne doit pas être confondu avec le Birman (ou sacré de Birmanie), est un chat à poil court, connu pour son caractère très affectueux envers ses maitres.

Un chat d’origine asiatique…

Le Burmese, un matou très sociableLe burmese est originaire de Thaïlande où on trouve trace de sa présence plusieurs siècles avant Jésus Christ. Il est cité dans un livre de poésie du Siam et la légende prétend qu’il était un compagnon apprécié des moines birmans.

A la fin du XIX siècle, il aurait été présenté en Angleterre sous le nom de chocolate siamese. Mais c’est dans les années 30 que la race se développe, à San Francisco d’abord, puis dans le reste des États-Unis et en Europe. La race est officiellement reconnue en tant que telle dans les années 1950, après avoir longtemps été plus ou moins confondue avec les siamois

… adapté au climat oriental…

Le burmese est un chat d’apparence robuste. C’est un animal à la musculature très développée, ce qui en fait un chat relativement lourd pour sa taille. Les femelles atteignent en général 4 kg et les mâles peuvent peser jusqu’à 6kg (pour une taille de 30cm). On distingue le burmese américain et le burmese anglais, qui est plus léger que son cousin. Les hanches et les épaules sont arrondies, avec une large poitrine. La tête est ronde et le museau court. Le poil est court, fin et brillant. Il est léger et ne comporte que très peu de sous poils, ce qui lui permet de supporter les températures élevées de ce Sud-Est dont il est originaire.

Lisez également :   Les différentes races de chats

Les premiers burmeses étainent de couleur marron noisette à brun chaud, zibeline, la partie inférieure du corps étant un peu plus claire.

D’autres robes sont aujourd’hui acceptées comme le sépia bleu, champagne ou encore rouge. Les yeux sont toujours jaunes et dorés, bien grands et espacés. La queue est arrondie.

… et aussi à la vie de famille

Le burmese est un chat facile à vivre. Il aime la compagnie de ses maîtres et se montre très affectueux. Il préfère ne pas rester seul trop longtemps et réclame attention et caresses. Il joue volontiers avec les enfants. Il est curieux, intelligent (il apprend vite à ouvrir portes et tiroirs !), aime avoir accès à l’extérieur et escalader. S’il vit en appartement, il faut enrichir son environnement pour l’occuper et lui permettre de s’épanouir. Il apprécie en outre la compagnie de ses congénères.

En résumé

Le chat Burmese est le chat idéal pour la famille. Son expression de gentillesse et sa douceur en font un chat unique, apprécié de tous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.