Le chat Savannah

Le chat Savannah

Le chat Savannah

Le Savannah fait partie des races de chats les plus récentes. Elle n’est en effet apparue aux États-Unis qu’à la fin des années 1980, mais suscite un engouement croissant.

Ce chat de grande taille résulte du croisement entre un serval mâle ou femelle et un chat domestique. Il montre plusieurs ressemblances physiques avec le serval, dont la taille, la couleur et les oreilles de forme caractéristique.

Un aïeul venu d’Afrique

Après une toute première portée élevée par Judee Frank, c’est l’éleveur Patrick Kelly, intéressé par les chats à l’apparence sauvage, qui décide de véritablement créer une race à partir d’un croisement entre ce félin sauvage originaire d’Afrique et une chatte domestique.

Mais il faudra attendre quelques années avant d’obtenir des Savannahs mâles capables de se reproduire. En France, ce n’est que depuis 2007 que le LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) autorise la présentation des Savannahs de 5ème génération et au-delà (c’est à dire ceux dont le Serval est au moins un arrière-arrière-arrière grand-parent) en tant que nouvelle race dans les expositions félines.

Une apparence sauvage

Le chat SavannahLe Savannah est un chat de grande taille pouvant peser jusqu’à 12kg pour 36 à 40 cm de hauteur à l’épaule. Les mâle est plus gros que la femelle. Sa tête est assez petite par rapport au reste du corps. Elle est triangulaire et pointue, surmontée de grandes oreilles arrondies. Ses pattes longues et minces lui donnent une allure féline très gracieuse. Les pattes postérieures sont légèrement plus hautes que les antérieures.

L’aspect général de la morphologie du Savannah lui confère un aspect puissant et athlétique. De fait, sa musculature est impressionnante. Sa queue, en revanche,est un peu plus courte et épaisse que celle d’un chat classique.

La robe du Savannah rappelle celle du Serval, avec de petites taches sombres sur une nuance de fauve orangé, à l’image de celle d’un petit guépard. Les oreilles et la queue portent des anneaux.

Le coin interne des yeux est plus clair, tout comme le ventre. Le poil est assez court. Le Savannah est un chat dit « hypoallergénique » car sa salive ne contient que très peu des protéines considérées comme responsables de réactions chez les personnes allergiques.

 La possession d’un chat Savannah est donc possible pour ceux qui, d’ordinaire,ne supportent pas les poils de chat.

Un caractère adouci

Si ses origines sont sauvages, le Savannah issu des dernières générations se montre doux et affectueux. Il est curieux, joueur et attaché à son maitre. C’est un chat sportif qui a besoin de jouer et de se dépenser. Il n’est pas adapté à une vie solitaire en appartement, à moins d’enrichir son milieu d’éléments stimulants suscitant son attention, faisant appel à son intelligence et répondant à son besoin de bouger. Il peut d’ailleurs devenir destructeur s’il s’ennuie. Il apprécie l’eau, aime sauter et grimper. C’est également un excellent chasseur

Le choix d’un Savannah et l’autorisation de sa détention dépend diffèrent d’un pays à l’autre. En France, les Savannah issus de la 5ème génération (et des suivantes) sont considérés comme des chats domestiques et leur détention n’est pas soumise à règlementation. Le Savannah reste un chat assez peu répandu, à la fois en raison de son coût et du faible nombre d’élevages existants. Mais sa popularité va en grandissant avec le temps…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *