Combien de temps durent les chaleurs de la chatte?

Combien de temps durent les chaleurs de la chatte?

Combien de temps durent les chaleurs de la chatte?

Les chaleurs de la chatte ou œstrus sont la période où la chatte est fécondable et désire s’accoupler pour avoir des petits. L’arrivée du printemps, c’est le réveil de la sexualité ! La vie renaît partout !

A quelle période cela survient ?

chaleurs chatteEn règle générale, cela se produit de févier jusqu’à la fin de l’été, voire octobre si les températures restent douces et favorables. Tout dépend de la luminosité, c’est pourquoi l’hiver, les jours sont plus courts et les chaleurs disparaissent. C’est le temps du repos ! Ces périodes de chaleur peuvent durer plusieurs jours voir 2 à 3 semaines et se répètent à une fréquence rapprochée. Chaque chatte est différente et ne réagit pas tout à fait pareil.

La période fertile, celle durant laquelle la femelle peut avoir une succession d’oestrus, recouvre une grande partie de l’année, au point que l’on considère que les chats ont des polyoestrus annuels.

A quel âge apparaissent les premières chaleurs ?

Il faut compter selon les races, entre 6 à 9 mois, dès qu’elle a atteint sa puberté. Il y a parfois des exceptions, vers 4 mois. Par compte pour le chat persan par exemple, cela peut être plus tardif.

Quels en sont les signes annonciateurs ?

Votre chatte va changer de comportement. Elle va se mettre à miauler bruyamment, elle se roule par terre, elle est très câline et se frotte contre vos jambes. Elle va prendre une position particulière : tête en bas et l’arrière du corps en haut. Les miaulements peuvent durer plusieurs jours. Elle est assez agitée.

Modification du comportement de la chatte

lordose chatteLe comportement de la chatte se modifie alors : elle miaule généralement pour appeler le mâle, se roule le ventre en l’air, devient plus affectueuse, rampe sur le ventre en relevant la queue.

Contrairement à la chienne, elle n’a pas de pertes de sang. Si elle est fécondée, ces signes s’atténuent et disparaissent en peu de temps.

Dans le cas contraire, la nature répète les chaleurs à intervalles brefs, même immédiatement après une mise bas.

Les accouplements peuvent se succéder à raison de 3 toutes les 3-4 heures, les ovocytes libérés par les femelles sont au nombre de 2 à 11 et les probabilités de fécondation très élevées, car les chats sont une espèce à ovulation induite, ce qui veut dire que sans accouplement il n’y a pas d’ovulation.

Les phases reproductives qui précèdent la mise bas se distinguent en fécondation, progestation et implantation.

Par fécondation, on désigne le moment où s’unissent les ovocytes et les spermatozoïdes pour donner naissance à la première cellule de l’embryon. Deux phénomènes particuliers peuvent se produire chez les chattes : la superfécondation, où la femelle peut être fécondée par plusieurs mâles, et les chatons avoir des pères différents, et la superfétation.

10 % environ des chattes peuvent avoir un retour de chaleur entre le 21e et le 24e jour de gestation, accepter l’accouplement et mettre bas à la fois des chatons à terme et vivants, et des foetus prématurés et non viables.

La progestation est la phase durant laquelle les ovules migrent dans l’utérus et sont fécondés.

L’implantation est la phase de formation initiale du vrai placenta, et peut survenir 13 à 14 jours après la fécondation. La gestation lui succède.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *