Mon chat est-il déprimé ?

Mon chat est-il déprimé ?

Mon chat est-il déprimé ?

Vous êtes-vous déjà demandé « mon chat est-il déprimé » ? Il n’y a pas si longtemps, les gens pensaient que les animaux n’avaient pas beaucoup de sentiments, mais nous savons maintenant que les chats et les autres animaux ressentent un large éventail d’émotions. Les chats peuvent ressentir du bonheur, de l’excitation et tout ce qu’il y a entre les deux, y compris de l’anxiété, de la tristesse et de la dépression.

Lorsqu’on parle d’émotions chez les animaux, il est bon de ne pas trop s’anthropomorphiser. Après tout, de nombreuses émotions comme la dépression ne sont pas exactement les mêmes chez les chats que chez les humains. La dépression chez les chats est différente de la dépression clinique chez l’homme.

La dépression chez les chats est parfois un signe que le chat vit quelque chose de stressant et, par conséquent, montre des signes de dépression. Certains chats qui agissent de manière dépressive peuvent en fait être malades plutôt que déprimés.

Si vous pensez que votre chat est déprimé, il est important de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour aller à la racine du problème et essayer d’aider votre chat à se sentir mieux.

Signes de dépression chez les chats

Maintenant que vous savez que les chats peuvent être dépressifs, vous vous demandez peut-être : « Comment savoir si mon chat est dépressif ?

Les symptômes de la dépression chez les chats peuvent comprendre un ou plusieurs des éléments suivants :

  • Perte d’appétit
  • Un appétit excessif
  • Se cacher
  • Moins actif (dort beaucoup, est léthargique)
  • Manque de toilettage
  • Comportement agressif (y compris sifflements ou grognements)
  • Une vocalisation excessive
  • Avoir des accidents en dehors de la litière
  • Changement des habitudes de sommeil

Pourquoi mon chat est-il déprimé ?

Mon chat est-il déprimé ?Mon chat est-il déprimé ?Souvent, un chat qui se comporte comme un « déprimé » est en fait atteint d’une affection médicale qui lui cause des douleurs, des nausées ou un autre type de malaise. Comme les signes de dépression sont également le signe d’une multitude d’affections et de maladies, il est absolument vital de faire examiner votre chat par un vétérinaire afin d’exclure une cause médicale à son comportement dépressif.

Si la raison de la dépression de votre chat n’est pas médicale, votre vétérinaire peut vous aider à en déterminer la cause. De nombreux chats sont très sensibles et peuvent être facilement stressés par des changements dans leur environnement, des perturbations dans leur routine et des changements dans la dynamique familiale. Le stress peut conduire à un comportement inhabituel du chat qui imite les signes de la dépression.

Une autre raison pour laquelle certains chats présentent des signes de dépression est qu’ils sont peu stimulés et qu’ils s’ennuient. Il est recommandé de garder les chats à l’intérieur pour leur sécurité, mais rester tout le temps à l’intérieur peut être ennuyeux pour les chats, qui sont conçus par la nature pour chasser, bondir, griffer, grimper et explorer. Certains chats qui n’ont pas suffisamment d’occasions de jouer, de grimper et de faire de l’exercice peuvent commencer à déprimer.
Les causes de la dépression féline

Presque tout peut provoquer une dépression chez les chats, mais parmi les causes les plus courantes d’un chat triste, on peut citer

  • Problèmes de santé (maladie, blessure ou affection)
  • Ennui ou manque de stimulation
  • Un nouveau bébé dans la famille
  • Un nouvel animal de compagnie dans la famille
  • Un membre de la famille déménage ou s’installe
  • Décès d’un membre de la famille humaine
  • Mort d’un autre animal de compagnie
  • Déménager dans un nouveau logement
  • Les travailleurs à domicile
  • Changement d’horaire / propriétaire moins à la maison

Comment aider les chats en cas de dépression

Si votre chat est en train de faire ses besoins, la toute première chose à faire est de l’amener chez le vétérinaire pour un examen physique complet. Si le vétérinaire constate que votre chat est en bonne santé, il est temps de réfléchir à d’autres raisons pour lesquelles votre chat pourrait être stressé et, par conséquent, présenter des signes de dépression.

Certaines choses stressantes, comme les ouvriers du bâtiment dans la maison, sont transitoires. Si votre chat est perturbé par quelque chose qui n’est que temporaire dans son environnement, faites de votre mieux pour l’aider à trouver un peu de paix et de tranquillité, peut-être dans une pièce arrière avec une musique apaisante pour noyer les bruits du reste de la maison.

Si de nouveaux humains ou animaux de compagnie ont récemment rejoint la famille, il suffit souvent d’un peu de temps pour que la plupart des chats s’adaptent à la nouvelle dynamique. Vous pouvez aider en utilisant des phéromones apaisantes pour les chats comme Feliway, qui sont disponibles sous forme de sprays, de colliers ou de diffuseurs enfichables, et qui peuvent aider à calmer les chats. Donner à tous les animaux leur propre espace, les nourrir séparément et garder suffisamment de litières dans la maison (une par chat, plus une autre) peut également aider.

Certains chats sont déprimés et pleurent un décès dans la famille, qu’il s’agisse d’un humain ou d’un autre animal de compagnie. Dans de telles situations, le fait de traiter vos chats avec douceur et de leur accorder une attention particulière peut l’aider à approfondir son deuil.

Sinon, essayez de déterminer ce qui contrarie votre chat et prenez des mesures pour améliorer la situation. Mais comment réconforter un chat ? Voici quelques idées pour aider les chats déprimés :

Enrichissement de l’environnement

Si votre chat d’intérieur a besoin de plus de stimulation et d’exercice, il existe de nombreuses mesures que vous pouvez prendre pour enrichir son environnement. L’enrichissement de l’environnement n’est pas réservé aux chats déprimés : tous les chats peuvent tirer profit d’une maison plus intéressante et plus attrayante.

Si vous ne les avez pas déjà, ajoutez plusieurs endroits élevés pour grimper et se percher comme des arbres à chat ou des tours. Assurez-vous que votre chat dispose de nombreuses surfaces de grattage approuvées (tant horizontales que verticales) et saupoudrez un peu d’herbe à chat à proximité pour l’encourager à venir vous voir et à se gratter.

Investissez dans des jouets pour chats amusants et interactifs comme des baguettes de plumes, des jouets électroniques à chasser et à taper, et un pointeur laser (mais ne le faites pas briller dans les yeux de votre chat). Prenez 15 minutes deux fois par jour pour jouer avec votre chat afin de l’encourager à faire de l’exercice et à s’engager. Les jouets distributeurs de nourriture peuvent aider votre chat à « travailler » pour sa nourriture, en simulant le comportement de chasse des chats dans la nature.

Enfin, permettez à votre chat de profiter en toute sécurité des vues, des sons et des odeurs stimulantes de l’extérieur grâce à un enclos. Cela peut être aussi ambitieux que de construire un « catio » à plusieurs niveaux dans votre cour ou aussi simple que d’acheter une grande cage à chien en fil de fer à utiliser sur votre terrasse ou dans votre jardin.

Passez plus de temps avec votre chat

Comment faire jouer un chat qui vous aime

Mon chat est-il déprimé ?Même si les chats peuvent sembler solitaires, ils ont besoin d’attention et de compagnie pour s’épanouir. Si vous n’êtes pas à la maison aussi souvent qu’auparavant, ou si votre emploi du temps a considérablement changé (par exemple, de l’équipe de jour à l’équipe de nuit), votre chat peut se sentir seul. Essayez de passer plus de temps de qualité avec votre chat, à faire des choses qu’il aime, que ce soit faire des câlins sur le canapé, jouer avec ses jouets préférés ou brosser son pelage.

Certains chats peuvent apprécier la compagnie d’un ami, mais faites attention à cela car certains chats peuvent être encore plus contrariés par l’arrivée d’un nouveau chat ou d’un chaton. C’est vous qui connaissez le mieux votre chat. S’il est sociable et semble disposé à rencontrer d’autres animaux, envisagez d’adopter un nouvel ami félin pour lui tenir compagnie.

Consultez un expert

Si vous ne parvenez pas à trouver la cause de la dépression de votre chat, n’hésitez pas à faire appel à un expert en comportement animal. Votre vétérinaire peut vous orienter vers un spécialiste du comportement animal ou un comportementaliste vétérinaire.

Les comportementalistes animaliers sont titulaires d’une maîtrise ou d’un doctorat en comportement animal. Les comportementalistes vétérinaires agréés par le Conseil sont des vétérinaires qui ont acquis une formation complémentaire en comportement animal. L’un ou l’autre de ces experts peut vous aider à identifier la cause de la dépression de votre chat et vous proposer de l’aider à vous sentir mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *