Quelques particularités du chat

Quelques particularités du chat

Quelques particularités du chat

Les chat est un vertébré mammifère de la famille des carnivores. Tout comme le lynx et le léopard, il est digitigrade. Son museau est plus ou moins long, le crâne est arrondi et les mâchoires sont courtes et fortes.

Le miaulement

Chaque race possède le sien, bien distinct. Tandis que les siamois lancent des appels stridents, les persans ouvrent une grande bouche toute rose d’où ne sort qu’un cri à peine audible : Quant aux autres chats, ils ont leur timbre de voix, tout comme les hommes.

Par contre, il y a un langage chat. Écoutez les miauler de colère, de faim, de désir, de souffrance. Écoutez la femelle qui rappelle ses chatons à l’ordre. Dupont de Nemours affirme même que le chat dispose, en plus des voyelles communes à celles du chien, de 6 consonnes : le M – N – G – H – V et F.

Le ronronnement

Quel est l’amateur de chat qui n’en n’a pas éprouvé les délices ? Lorsque, roulé en boule sur vos genoux, votre minet déclenche son petit moteur, ne vous sentez vous pas pénétré de quiétude ? Et, croyez moi, l’éleveur le plus blasé est toujours attendri par le 1er et maladroit ronron du chaton !

La langue

Recouverte de papilles saillantes et dures, elle s’incurve au moment ou le chat mange et boit.

Les yeux

Le bon sens populaire, pour définir une vue parfaite, ne dit-il pas avoir des yeux de chats ? Voyons ce que dit la science dans ce domaine : « le chat avec un champ total de 287° pour un champ binoculaire de 130° » a plus de possibilités que :

  • le chien (83°)
  • le lion (120 °)
  • l’homme (125°)

D’autre part, le chat conserve très longtemps la vue de sa jeunesse. On ne peut hélas pas en dire autant des chiens qui vers 8 ans sont la plupart du temps atteints de cataracte.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *