Le Siamois

Le Siamois

Histoire et origine 

Avec le Persan, le Siamois fait partie des races de chat les plus anciennes. Les Siamois sont des chats originaires du Sud-Est de l’Asie, plus précisément de Thaïlande. Différentes théories circulent concernant leur origine. La race pourrait descendre des chats sacrés des temples de Siam. Ces derniers bénéficiaient d’une attention toute particulière au sein du palais et étaient exclusivement réservés aux membres de la famille royale.

De nombreuses recherches ont été faites pour déterminer l’origine du chat siamois ; plusieurs versions ont été proposées sans que l’on puisse pour autant parvenir à conclure de façon définitive. Cependant, nous savons avec certitude qu’il fut importé du Siam où, depuis des générations, le siamois était un chat royal de Bangkok et que l’on veillait jalousement à ce qu’il n’en sortit pas.

Bien que très rependu aujourd’hui, le chat siamois sort néanmoins du commun et il est partout l’objet de beaucoup de considération.

Cette mesure rigoureuse fit pourtant l’objet d’une première exception quand, en 1884, le consul d’Angleterre à Bangkok reçut l’autorisation de ramener un couple de siamois ; ce fut sa première apparition en Europe et sa  beauté suscita une grande admiration. L’année suivante, un autre couple fut offert au Jardin des plantes de Paris par un président de France au Siam, M. Pavie. Par la suite,  et pendant de longues années, posséder un siamois fut le privilège de quelques races Européens ; ils furent toutefois suffisamment nombreux et fiers de posséder cet animal pour rendre possible, en 1901, la fondation du British Siamese Cat Club.

Quelques années plus tard, ce chat fut exporté vers d’autres pays d’Europe ainsi qu’aux Etats-Unis. C’est dans les années 1950 que la race acquiert une véritable popularité. Depuis, le physique du Siamois a bien changé. De nos jours, on retrouve ainsi des Siamois « modernes » et d’autres chats de la même race, plus proches des caractéristiques physiques traditionnelles.

L’admiration que la plupart des gens ont pour lui tient à plusieurs raisons : il est élégant et bien proportionné ;  on ne demeure jamais insensible à la forme et à la délicatesse de sa robe. Ce qui frappe le plus, cependant, est la loyauté et l’attachement qu’il témoigne à l’endroit de son maître. Tout en demeurant indépendant et orgueilleux, il lui voue une amitié comparable à celle d’un chien, amitié qui peut même, en certains cas, se manifester de façon plus vive encore.

Caractère du Siamois

Le chat Siamois aime le confort et la sécurité. C’est un chat très affectueux, doté d’un fort tempérament et qui est très attaché à sa famille et à son maître. Il se montre cependant méfiant et parfois même jaloux vis-à-vis des étrangers.

Il supporte mal la solitude et on peut aisément être emmené partout. En effet, il préférera quitter le domicile familial plutôt que de rester seul sans son maître. Il est donc préférable d’avoir un autre compagnon chat avec qui votre Siamois ouisse s’amuser ! Il est aussi possible de le promener en laisse s’il a déjà été habitué à celle-ci étant petit.

Celui qui essaie d’apprendre quelque chose à son compagnon Siamois n’est pas à l’abri de coups de griffes ! Il est très intelligent, bavard et surtout, communicatif ! L’intelligence de ce chat et son si bon caractère font de lui un parfait chat de compagnie.

Le siamois est vif, intelligent extrêmement « vocal ». Bien des gens qui en possèdent prétendent être parfaitement en mesure d’identifier la signification de ces divers miaulements. Parfois d’ailleurs, sa voix est perçante et rauque, en contradiction avec son allure élégante.

Sa façon de vivre, hygiénique et rationnelle, est un plaisir pour son maître. Même s’il a été acheté chez un éleveur, il est à peu près certain qu’il a été habitué à la vie d’intérieur. Il faut donc mettre à sa disposition un plat hygiénique, le remplir de terre sèche ou de mousse pour animaux domestiques et le placer toujours au même endroit afin que le chat n’ait pas à chercher et le retrouve facilement.

Apparence du Siamois

Les goûts et les couleurs, cela ne se discute pas ! Il en va de même avec le Siamois. Certaines personnes apprécient son apparence, d’autres moins. Il faut savoir que les chats de la race ont un gène albinos. Leur couleur classique, ou dumoins, la couleur la plus fréquemment rencontrée est le seal-point. Ce type de robe se caractérise par un pelage plus foncé au niveau des extrémités de son corps. Il existe également d’autres robes telles que les robes classiques chocolat, bleu, lilas, tabby, crème ou encore tortie. Ses poils sont plutôt ras et son pelage est fin, soyeux et lustré.

Le Siamois est un chat de taille moyenne. Son corps est fin et élancé. Sa tête est fine mais proportionnelle à son corps, son port de tête est élégant. Enfin, il est doté de magnifiques yeux bleus.

Soin et bien-être 

Le Siamois est un chat au poil court, son pelage n’a donc presque pas besoin d’entretien. Il est toutefois recommandé de le brosser de temps en temps. Si vous avez deux Siamois, alors il est encore moins nécessaire de consacrer du temps à vos amis à quatre pattes. En effet, ils prennent l’un l’autre soin de leur pelage.

Ces chats raffolent de la chaleur et sont toujours à la recherche d’un petit coin de repos près du radiateur ou aux endroits les plus chauds dans la maison. Un coussin chauffant remportera sans aucun doute un franc succès auprès de votre chat ! Dans tous les cas, ne laissez pas votre compagnon exposé aux courants d’air.

Le siamois est très propre et passe beaucoup plus de temps à sa toilette que tout autre chat à poil court. Aussi, il peut arriver qu’après avoir absorbé une certaine quantité de poils, le plus souvent au printemps durant la mue, une obstruction intestinale se produise. Pour éviter cet inconvénient, il faut le peigner et le brosser souvent. Du reste, la plupart des siamois apprécient beaucoup ce genre d’attention. Les poils morts doivent être enlevés avec un peigne en acier ; puis la robe sera soigneusement brossée, en partant de la tête et en allant vers la queue. On ne saurait trop recommander de bien nettoyer le peigne tous les dix jours environ, en le plongeant dans une eau additionnée de quelques gouttes d’un désinfectant non toxique.

Selon certains spécialistes, la couleur de la robe du siamois pourrait être influencée par son alimentation et la température ambiante ; par exemple, des individus maintenus dans un milieu surchauffé auraient, selon Jean Rostand, toutes les chances de reste blancs, alors que d’autres, nourris exclusivement de viande, auraient une robe et des marques plus sombres que les autres.

L’alimentation du siamois doit être composée principalement de poisson et de viande maigre que l’on servira en alternance. Il est très friand de poisson, mais cet aliment, consommé en trop grande quantité, peut-être la cause de maladies de la peau. En règle générale, le repas, qu’il soit à base de poisson ou de viande, ne doit compter de liquide ; de plus, le siamois ayant les intestins fragiles, le lait est à déconseiller formellement, il l’aime d’ailleurs assez peu, ce qui facilite les choses.

Dans la mesure où il les acceptera, son régime alimentaire sera complété par des légumes tels que carottes râpées, salade cuite, etc. La chicorée lui plait généralement beaucoup, ce dont on peut se féliciter car elle facilite la digestion et prévient la formation d’amas de poils dans l’appareil digestif. Une cuillerée  d’huile d’olive de temps à autre aura d’ailleurs les mêmes heureux effets. Notons que l’huile est naturellement présente dans certains poissons comme le sprat et la sardine ; cette dernière est  presque toujours très appréciée.

Bien soigné et bien nourri, un chat siamois ayant un périgée pourra concourir dans les expositions ; il y sera jugé selon le standard et l’échelle de points définis par le Governing Council of the Cat Fancy et adoptés par la Fédération internationale féline européenne. Les individus répondant au standard sont plus rares qu’on peut le penser : beaucoup sont aujourd’hui lourds et gras, et n’ont pas toujours un caractère agréable. En conséquence, si l’on a l’intention d’acheter un siamois correspondant en tous points aux normes fixées par le standard, il est conseillé de s’adresser à un éleveur renommé.

Les différentes variétés de siamois

Le seal point

Forme : corps long, élancé et souple, bien proportionné, de dimensions moyennes ; jambes proportionnellement assez fines, les postérieures étant légèrement plus hautes que les antérieures ; pieds petits, de forme ovale ; queue longue, droite et effilée (on tolère un léger nœud à l’extrémité).

Tête : allongée, bien proportionnée, assez large entre les deux yeux, se rétrécissant en ligne droite sur un joli museau fin, rappelant quelque peu celui de la martre ; oreilles larges à la base et se et se terminant en pointe ; menton fort.

Yeux : limpides brillants, d’un bleu soutenu ; de forme orientale, inclinés vers le nez ; sans aucune tendance au strabisme.

Couleur du corps : crème, virant jusqu’au brun claire et chaud sur le dos ; les chatons naissent ou blancs ou blanc cendré et aucune marque n’apparaît avant trois semaines.

Marques : masque, oreilles, pattes, pieds et queue brun foncé très marqué ; masque complet relié aux oreilles par des traces brunes (sauf chez les chatons).

Texture de la robe : fine, souple et lustrée ; poil très court et très fourni.

Le blue point  

Mêmes caractéristiques que pour le seal point, sauf :

Yeux : limpides, d’un bleu cobalt brillant.

Couleur du corps : blanc de glace passant graduellement au bleu sur le dos.

Marques : masque, oreilles, pattes, pieds et queue du même bleu, plus foncé que sur le dos.

Le chocolate point

Même caractéristiques que pour le seal point, sauf :

Yeux : bleu vif. Les yeux pâles ou gris ardoise non admis.

Couleur du corps : ivoire sur tout le corps avec parfois des ombres qui doivent s’accorder avec les marques.

Marques : masque, oreilles, pattes, pieds et queue chocolat clair ; les oreilles ne devant pas être plus foncées que les autres marques.

Le lilac point

Mêmes caractéristiques que pour le seal point, sauf :

Yeux : bleu vif claire et pur.

Couleur du corps : blanche ; les ombres devant s’accorder avec les marques.

Marques : gris rosé, avec les nez lilas fané.

Le red point

Mêmes caractéristiques que le seal point, sauf :

Yeux : bleu vif pur

Couleur du corps : blanche avec des ombres abricot sur le dos.

Marques : or rougeâtre vif ou rouge brique ; nez rose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *