Pourquoi le chat déchire-t-il le tissu de votre fauteuil préféré ?

Pourquoi le chat déchire-t-il le tissu de votre fauteuil préféré ?

Réponse courante : l’animal a fait ses griffes. C’est vrai, mais pas de la manière dont on se l’imagine communément. Son but est d’affûter certains. Émousser un peu comme les humains qui essaient de remettre en état des lamas ayant perdu de leur tranchant. Mais que se passe-t-il en réalité ? Ils se débarrassent des vieilles enveloppes usées sous lesquels deux nouvelles griffe étincelante apparaissent. Cela ressemble plus à l’amicale des serpents qu’à l’affûtage d’un couteau de cuisine. Quelquefois, en passant la main à l’endroit du meuble ou le chat a fait des dégâts on trouve une griffe arrachée. Ou cinq et alors, on craint que la pauvres bêtes ne se soient pris une griffe dans sa fille qui a résisté, qu’elle ne se soit fait mal à la pâte. En fête, la griffe arrachée n’était qu’une vieille couche externe, prêtes à être abandonné.

Les chats ne pratiquent pas cette affûtage en force avec les pattes de derrière. Ou par celle -ci, ils se servent de leurs dents : il machent les anciennes gaines afin d’en débarrasser leurs griffes arrière. Deuxième fonction importante de cette affûtage des pattes de devant : exercer et renforcer le mécanisme qui permet de rétracter et de sortir des griffes, mécanisme fondamental quant il s’agit d’attraper des trois, de se battre contre un rival ou de grimper.

Une troisième fonction, ignoré de beaucoup de gens, consiste pour le chat a marqué de son auteur. En effet, des glandes spéciales se trouve sous la face interne des pattes de devant, que l’animal frotte vigoureusement contre le tissu du mobilier et la grippe en se faisant les griffes.

Le mouvement est rythmé,  de gauche à droite, imprime l’odeur à la surface du tissu qu’il imprègne, déposant ainsi sur les meubles sa signature. Voilà pourquoi c’est toujours votre fauteuil préféré et la victime privilégiée de ses intentions, Carlos a réagi à votre odeur personnelle, à laquelle il ajoute la sienne. Certaines personnes achètent dans des boutiques spécialisées des planches à griffes coûteuses, quand on a pris le soin de parfumé Albert Brochard pour augmenter leur attrait.

Il ne leur faudra guère de temps pour se rendre à l’évidence : dédaignant le nouvel objet destiné à cet usage, votre chat retournera bientôt se faire les griffes sur les meubles de la maison. Accroche, sur la planche peut éventuellement apporter une solution au problème, mais si le chat a déjà jeté son dévolu sur un fauteuil précis ou sur un endroit particulier de la maison, il sera extrêmement difficile de le faire changer d’habitudes. En désespoir de cause, certains propriétaires ou recouvra une pratique cruelle, qui consiste à l’ablation des griffes. Hormis la douleur physique que l’intervention représente, cette mutilation a des répercussions psychologiques pour le chat qui se trouve gravement handicapé pour grimper et chasser. Ceci est également vrai dans ses relations sociales avec les autres choix : un achat sans griffes n’est plus un vrai chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *