Quand ils vivent en liberté, les chats se battent rarement, puisqu’ils ont tout l’espace qu’il leur faut. Mais dans les zones urbaines et suburbaines où sévit la surpopulation, les territoires des félins se touchent les uns les autres et, souvent, se chevauchent Par conséquent, les querelles sont nombreuses, qui dégénèrentRead More →

Disons, en gros, qu’ils n’ont pas besoin d’apprendre comment pratiquer l’acte de tuer ; mais si leur mère leur prodigue quelque instruction dans ce domaine, cela vaut mieux. Des chatons élevés par des chercheurs, dans l’isolement par rapport à leur mère, étaient capables de tuer des rongeurs vivants. Cependant, tous lesRead More →

Bien que les chats soient d’excellents grimpeurs, il leur arrive parfois de tomber. Lorsque cela se produit, un réflexe spécial d’ «équilibration » entre instantanément en action. Sans lui, le chat se briserait les reins. Alors qu’il amorce sa chute, le corps sens dessus dessous, une réaction automatique de torsion commence àRead More →

Réponse courante : les moustaches sont des antennes qui permettent au chat de se rendre compte si une brèche est assez large pour qu’il s’y faufile. Mais la vérité est plus complexe et plus étonnante. Outre leur rôle évident d’antennes sensibles au toucher, les moustaches opèrent aussi comme détecteurs de courantsRead More →

Réponse : oui, mais plutôt mal. Dans la première moitié du XXe siècle, les scientifiques croyaient que les chats étaient daltoniens. Un spécialiste est même allé jusqu’à dire, paraphrasant le dicton populaire : « Jour et nuit, tous les chats voient gris. » C’était l’opinion prédominante dans les années quarante. Néanmoins, des recherches plusRead More →

Contrairement aux humains, les félins ont des oreilles très expressives. Non seulement, elles changent de direction quand l’animal écoute des sons provenant de sources différentes, mais elles prennent également des poses spéciales qui reflètent leur état émotionnel. Il y a cinq signaux de base, liés aux états suivants : détente, alerte,Read More →

Le pendant sauvage du chat domestique règne sur un territoire immense, les mâles pouvant contrôler jusqu’à 85 hectares. Les chats domestiques devenus sauvages, qui vivent dans des régions reculées où l’espace est illimité, couvrent aussi des surfaces impressionnantes. Les chats de ferme utilisent presque autant d’espace, les mâles dépassant lesRead More →

A l’état sauvage, le chat est un chasseur solitaire, d’instinct indépendant. Contrairement au chien dont la domestication aboutit à sa dépendance vis-à-vis de l’homme, le chat se suffit à lui-même. Quand les circonstances l’exigent, il est en mesure de se procurer gîte et nourriture, comme le chien, le chat, s’attacheRead More →