Pourquoi le chat offre-t-il à ses maîtres humains une proie toute fraîche

Pourquoi le chat offre-t-il à ses maîtres humains une proie toute fraîche

Si les chats font cela, c’est qu’ils tiennent leurs maîtres pour des incapables en tant que chasseurs. Bien que, d’ordinaire, ils considèrent les humains comme de pseudo-parents, ils les traient en l’occurrence comme leur famille – autrement dit, comme leurs chatons. Quand les chatons ne savent pas encore comment attraper et manger souris et petits oiseaux, le chat leur montre l’art et la manière de les prendre. C’ est pourquoi les félins qui rapportent le plus souvent leur trophée à la maison pour en faire cadeau à leurs maîtres sont des femelles castrées. Comme elles sont incapables d’accomplir ce geste pour leur propre portée, elles le dérivent vers leurs compagnons humains.

Devant un tel honneur, les humains reculent en général avec horreur ou colère, surtout si le petit rongeur ou l’oiseau est encore en vie et se débat. Le chat est complètement désemparé par une réaction aussi  inattendue. Si on le gronde pour son acte généreux, il va trouver, une fois encore, que ses amis humains sont  incompréhensibles. Alors, comment réagir ? Il faut féliciter l’animal pour sa générosité toute maternelle, lui retirer le trophée avec moult compliments et caresses, et jeter celui-ci le plus discrètement possible.

Dans des conditions naturelles, la chatte qui a une portée de chatons les initie progressivement à attraper des animaux. Dés qu’ils ont  sept semaines environ, au lieu de tuer et de dévorer sa proie sur place, elle la rue puis la rapporte à l’endroit où se trouve la nichée. Là, elle la dévore sous les yeux de ses petits. La phase suivante consistera à rapporter l’animal mort et à jouer avec celui-ci avant de le consommer, pour que les chatons la voient frapper la proie de ses griffes et l’attraper. La troisième phase constituera à  laisser les chatons dévorer eux-mêmes l’animal. Mais elle n’est pas encore prête à prendre le risque de leur rapporter une proie vivante, ou même à demi morte. En effet, celle-ci pourrait les mordre ou les attaquer s’ils étaient imprudents. Elle ne s’y hasardera que plus tard, lorsqu’ils seront un peu plus grand, et elle tuera elle-même l’animal sous les yeux de ses chatons. Ceux-ci apprennent en regardant. Finalement, ils l’accompagneront à la chasse et essaieront à leur tour de tuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *