Comment le chat retrouve-t-il son chemin pour rentrer chez lui ?

Comment le chat retrouve-t-il son chemin pour rentrer chez lui ?

Pour les petites distances, le chat a une excellente mémoire visuelle, soutenue, lorsqu’il se rapproche de la maison, par des odeurs familières. Mais comment parvient-il à partir dans la bonne direction, lorsqu’il s’est exprès éloigné de plusieurs kilomètres de son territoire ?

Tout d’abord, peut-il réellement y parvenir ? Il y a quelques années, un zoologiste allemand emprunta quelques chats à leurs maîtres, qui vivaient dans la bonne ville de kiel. Il les mit dans des boîtes recouvertes et les conduisit autour de la ville, en utilisant un itinéraire compliqué avec toutes sortes de tours et de détours pour les troubler. Puis il parcourut plusieurs kilomètres en dehors de la ville, et se rendit dans un champ où il avait installé un grand labyrinthe. Celui-ci possédait, au centre, une zone couverte, d’où partaient vingt-quatre passages. Vu d’en haut, le labyrinthe s’étalait en éventail comme des pointes de compas, à quinze degrés d’intervalle. Le labyrinthe tout entier était recouvert, de sorte que les rayons du soleil et des étoiles ne pouvaient y entrer et apporter aux chats des éléments de navigation. Tous les chats, à tour de rôle, furent introduits dans le labyrinthe et on les laissa errer jusqu’à ce qu’ils trouvent une sortie. Dans  un nombre de cas significatif, les animaux choisirent le couloir qui s’orientait exactement dans la direction de leur maison.

Lorsque ces faits nous furent exposés, lors d’une conférence internationale, la plupart d’entre nous se montrèrent extrêmement sceptiques. Sans doute les tests avaient-ils été menés d’une manière rigoureuse, mais les résultats accordaient aux chats une sensibilité tellement stupéfiante dans le retour au gîte que nous avions du mal à y croire. Nous soupçonnions une faille dans la méthode d’expérimentation. La faiblesse la plus évidente était la possibilité d’une carte de mémoire. Peut-être les chats pouvaient-ils corriger et rétablir les tours et détours effectués par le camion à travers la ville, de sorte qu’ils avaient passé tout le trajet à réévaluer la direction de leur lieu d’habitation.

Ce doute fut levé grâce à d’autres expériences réalisées aux Etats-Unis. Là, on donna aux chats avant le voyage des aliments auxquels on avait mélangé des somnifères, de sorte qu’ils furent plongés dans un profond sommeil durant tout le trajet. Lorsqu’ils parvinrent à destination, on les laissa se réveiller, puis on commença l’expérience. Curieusement, ils savaient encore dans quelle direction se trouvait le foyer.

Depuis lors, de multiples tests de navigation ont été effectués sur divers animaux. Aujourd’hui, on sait sans l’ombre d’un doute que nombre d’espèces, y compris l’homme, possèdent une sensibilité extraordinaire au champ magnétique terrestre, qui leur permet de retrouver le chemin de la maison, sans indices visuels. La technique d’expérimentation, qui a permis de confirmer cette théorie, a consisté à fixer des aimants puissants sur les navigateurs. Leur présence a perturbé leur faculté de retour au gîte.

Nous en sommes encore à essayer de comprendre comment fonctionne ce mécanisme d’orientation lointaine par rapport au foyer. Il paraît probable que des particules de fer, naturellement présentes  dans les tissus animaux, seraient les éléments vitaux, conférant aux individus capables de s’orienter une boussole biologique interne. Mais il reste encore beaucoup à découvrir dans ce domaine.

Du moins pouvons-nous croire aujourd’hui certaines des histoires incroyables qu’on racontait autrefois sur ce thème. On les tenait auparavant pour des anecdotes d’une folle exagération, ou pour des cas de confusion d’identité. Mais il apparaît maintenant que ces récits doivent être pris au sérieux. Plus possible, à présent, d’écarter d’un sourire condescendant les histoires de chats qui quittent leur nouveau domicile et parcourent des certaines de kilomètres pour retrouver l’ancien, accomplissant dans ce but un trajet qui peut prendre plusieurs semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *