Préparer l’arrivée du chaton

Préparer l’arrivée du chaton

Vous avez craqué pour un petit chaton et il va bientôt intégrer votre foyer. Voici quelques conseils pour bien l’accueillir à la maison.

Il faut préparer l’arrivée du chaton pour qu’il se sente chez lui

Se préoccuper de son confort

Avant l’arrivée du chat à la maison, il faut lui préparer le récipient hygiénique (le bac à litière) dont nous avons déjà parlé. Ce bac doit avoir des bords très bas, être rempli de terre ou de tourbe, de sciure, de sable ou de tout autre matériau approprié, et posé sur une grande feuille de papier pour que le contenu ne se répande pas sur le sol. Vous pouvez opter pour de la litière à chat mais prenez soin de ne pas choisir une litière trop sophistiquée avec des parfums qui pourraient incommoder l’odorat du chaton ou lui provoquer des allergies.

Une fois à la maison, et surtout si le voyage a été long, il faudra montrer ce récipient plusieurs fois jusqu’à ce qu’il apprenne à y aller spontanément. Si la maison a un jardin, on pourra déplacer ensuite le bac petit à petit en le mettant toujours plus près de la porte donnant sur le jardin. Finalement, on le mettra dehors, en ayant pris soin de changer le contenu, car les chats sont des animaux délicats et ils ne peuvent supporter les mauvaises odeurs.

A la maison, le chat aime…

Une température douce, des petits coins douillets où se reposer, un arbre à chat ou des étagères vides où grimper et, cerise sur le gâteau, une baie vitrée d’où il peut assister au ballet incessant des oiseaux : voilà qui devrait plaire à votre nouveau venu ! Evidemment, pour répondre à ses besoins physiologiques, vous devez lui laisser de l’eau fraîche et de la nourriture (servie dans une assiette plate en porcelaine ou en inox) à sa disposition 24 heures sur 24. Et placer sa litière à distance respectueuse de son repas (car le chat est un grand maniaque), dans un endroit où il puisse se rendre en catimini, sans être sans cesse déranger. Laissez-le faire tranquillement connaissance avec son territoire.

Si quelques heures plus tard, vous retrouvez votre nouveau venu allongé sur le flanc, les oreilles et les moustaches droites, les yeux mi-clos, la queue basse et détendue, c’est gagné : c’est le signe qu’il se sent suffisamment en sécurité pour piquer un petit roupillon dans sa nouvelle maison !

Lui apprendre à s’habituer à vous

chatonIl est important de parle énormément au petit chat, afin qu’il apprenne à reconnaitre la voix de son maitre, de le caresser lorsqu’il en montre le désir, de lui donner quelque jouet inoffensif avec lequel il peut s’amuser et de ne pas le laisser seul trop longtemps. Les chatons ont besoin de dormir encore plus que les chiots, c’est pourquoi on devra leur préparer un coin adapté pour dormir bien protégé des courants d’air . Il n’est pas nécessaire que ce soit un panier ou un coussin couteux : le chat se trouve bien, même dans une boite en carton au fond de laquelle on pose des journaux et couverte par une étoffe douillette et chaude.

Vous pouvez également porter un vieux pull ou un vieux t-shirt une journée et le laisser dans son coin à dormir : ainsi il s’habituera à votre odeur et vous reconnaitra rapidement comme son maitre.

A la maison, le chat déteste….

Arriver dans une maison bruyante (en plein travaux), voir débarquer les amis des enfants ou les voisins curieux de sa venue, ne pas avoir accès à la nourriture 24 heures sur 24 ou encore, que l’on touche et déplace ses petites affaires : tout cela risque de ne pas lui plaire du tout. Dans ce cas, vous risquez fort de le retrouver, recroquevillé sous un meuble, oreilles en arrière et moustaches abaissées en arc de cercle, indiquant qu’il est sur la défensive. Or un chat qui ne se plaît guère dans son nouveau territoire, risque de partir à jamais de cette habitation si l’occasion se présente.

Sinon, il peut finir par développer des troubles du comportement et pour tenter de calmer son anxiété, se mettre par exemple à marquer son territoire à grands renfort de griffes et de jets urinaires, ce qui est rarement du goût des propriétaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *